Depuis plus de 6 mois, l’UGICT/CGT PNC est en lutte pour l’augmentation de nos salaires. Le combat pour la revalorisation des salaires a toujours été intimement lié à celui de la négociation de notre accord collectif.
Avec notre regroupement interprofessionnel CGT (salariés de la plateforme de Roissy), nous avons appelé à la grève à 6 reprises cette année.

En tant que syndicat PNC, cela fait des années que nous dénonçons les atteintes à nos acquis.

Malheureusement, nos mouvements n’ont eu que peu d’impact chez le PNC étant donné que nous étions le seul syndicat PNC dans cette lutte.

Nous venons d’apprendre que plusieurs syndicats PNC appelaient prochainement à la grève concernant notre accord collectif.

Nous nous réjouissons de cette prise de conscience, même tardive, d’organisations syndicales qui ont cautionné depuis des années la dégradation de nos conditions de travail et la perte de notre pouvoir d’achat. Comme le dit l’adage «il vaut mieux tard que jamais».

Nous ne sommes toutefois pas dupes et parfaitement conscients que ce changement de position est lié à l’approche des élections professionnelles en mars 2023.

Pourquoi n’ont-elles pas, depuis 4 ans, dénoncé notre accord alors que leur représentativité commune leur en donnait le pouvoir?

Au lieu de cela, certaines Organisations Syndicales ont même signé des avenants dégradant un peu plus notre accord. 

L’UGICT/CGT PNC est un syndicat de lutte qui a toujours été du côté des salariés.

Nous participerons à tous les mouvements de grèves visant à défendre l’intérêt des PNC. Comme l’UNAC/CGC et le SNGAF semblent vouloir en faire autant en se ralliant à notre cause, nous serons donc en grève du 22 décembre 2022 au 2 janvier 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.