Day 20

L‘UGICTPNC demande l’arrêt des abattements de trentième quelque soit le motif.

Qu’il s’agisse d’un oubli de passeport, d’une journée enfant malade, d’un problème de CMC la sanction pécuniaire est interdite par le code du travail.

Air France joue de l’administrophobie des PNC et la lenteur des tribunaux pour mettre en place des mesures qui obtiendraient réparation aux prud’hommes.

L’ugictpnc demande l’arrêt de l’abattement de trentième lorsque le PNC ne peut produire un certificat le jour J de sa maladie, notamment lorsqu’il décolle à 23H, en raison de la pénurie de médecins.

icon_01