Insidieusement, la direction réduit la prime de chef de cabine en trentièmes de prime de façon unilatérale et au mépris des règles de notre accord collectif!
Pourtant, notre ACG PNC en son article 5.2.3. du chapitre Rémunération ne présente pas cette prime comme étant divisible. Cela permet à la direction de gagner de l’argent sur certaines absences de ses salariés. Lorsque le chef de cabine est absent pour du temps partiel, du sans solde, du parental ou encore pour faire grève, il est puni en perdant autant de trentièmes de prime que de jours d’absence pour ces motifs.

Encore une fois, l’entreprise se fait de l’argent sur le dos du salarié.

Mais l’UGICT CGT PNC n’est pas dans l’acceptation de cette odieuse vassalité entretenue par des organisations représentatives qui ont oublié jusqu’à la couleur des rideaux des galleys faute de voler fréquemment. Les temps ont changé mesdames et messieurs de la direction et les pauvres salariés que sont les PNC ont connaissance de leur droit. Pour l’UGICT CGT PNC:

 

  • – la prime de chef de cabine est forfaitaire
  •  
  • – la prime de chef de cabine est à versement obligatoire dans son intégralité
  •  
  • – la prime de chef de cabine est négociée comme étant une et indivisible
  •  
L’UGICT/CGT PNC s’engage dans un procès pour récupérer les trentièmes de prime injustement prélevés. Entre sidération et considération, nous avons choisi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.